Apple mis à mal par les nouveaux « super » pouvoirs de l’iPod

Un iPod qui siffle, fume et décolle dans les airs. Non, ce n’est pas de la science-fiction, c’est l’histoire vécue par une famille anglaise au mois de juillet. Et ce ne serait pas la première…
La toute puissance d’Apple a ses limites, et c’est rassurant. Le journal londonien le Times a révélé hier que la firme de Cupertino avait, en vain, tenté d’acheter le silence d’une famille de Liverpool suite à l’explosion de leur iPod au mois de juillet. D’après le témoignage recueilli par le quotidien anglais, c’est le papa, Ken Stanborough qui a malencontreusement laissé tomber l’iPod de sa fille Ellie, âgée de 11 ans.

Jusqu’ici rien de grave, une banale chute de gadget. C’est la suite qui est plus inquiétante : « Il a émis un sifflement puis je l’ai senti chauffer dans ma main, j’ai même cru voir de la vapeur ». Par chance, Ken a de bons réflexes et se débarrasse de l’objet, il le jette quelques mètres plus loin. « Dans les 30 secondes, il y a eu une explosion, un nuage de fumée et il a décollé à trois mètres de haut ».

Perplexe et sans doute un peu inquiet, l’habitant de Liverpool se retourne vers la boutique où il a acheté l’iPod et vers Apple. La réponse est édifiante. La firme lui envoie un courrier stipulant qu’Apple nie toute responsabilité dans l’affaire. Elle lui propose aussi une offre d’un genre particulier, assortie d’une clause de confidentialité. Apple rembourse l’objet (dans les 200 euros) mais en acceptant l’argent, les membres de la famille s’engagent à ne plus reparler de l’iPod maléfique au risque de s’exposer à des représailles judiciaires.

En 2008 au Japon, les citoyens mis en garde contre les iPod Nano

Le sang de Ken Stanborough ne fait qu’un tour, « j’ai pensé qu’il s’agissait d’une lettre vraiment dérangeante, explique-t-il au Times […] ils nous condamnaient à vie, moi, ma fille, et sa mère, à ne jamais en parler sous peine de nous attaquer en justice. J’ai trouvé ça totalement scandaleux ».

Ce n’est pas le premier cas d’iPod « explosif » auquel est confronté Apple. D’après le Consumer Product Safety Commission (CPSC), organe américain de protection des consommateurs, ces explosions proviendraient d’un problème de surchauffe des batteries Lithium-Ion utilisées dans les iPod.

De même l’année dernière, le gouvernement japonais a officiellement mis en garde ses concitoyens au sujet des iPod Nano, potentiellement inflammables. Enfin, une mère de famille de l’Ohio est en procès contre Apple depuis le mois de mars indique le quotidien britannique. Son fils aurait eu la jambe brûlée par l’explosion de son iPod Touch qui se trouvait dans sa poche. A force de trop vouloir protéger sa réputation, la firme de Cupertino l’a finalement sérieusement mise en branle.

thème intéressant? partagez avec vos amis:
  • Wikio FR
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Technorati

Laisser un commentaire

Thèmes les mieux notés